Du vent dans le ciel de plomb ? L’accès des femmes aux professions supérieures, xixe-xxe siècles Article - Mai 2009

Sylvie Schweitzer

Sylvie Schweitzer, « Du vent dans le ciel de plomb ? L’accès des femmes aux professions supérieures, xixe-xxe siècles  », Sociologie du Travail, mai 2009, pp. 120-142. ISSN 0038-0296

Femmes très diplômées, femmes d’autorité, femmes de pouvoir, femmes dans les professions supérieures. . . À une époque, la nôtre, où les revendications s’organisent plutôt autour de la parité et/ou des quotas, il arrive que soient gommées les étapes du long accès des femmes aux professions supérieures. Or ces étapes s’étendent sur un long xxe siècle et les différents pays d’Europe occidentale les franchissent quasi-simultanément. Les années 1880, 1920, puis 1970 et enfin 2000 sont les temps forts de ces conquêtes,qui s’enracinent dans l’égalité de l’accès aux formations, pour se poursuivre dans la lente mixité des professions, que celles-ci aient été médicales, techniques, juridiques, militaires ou politiques. Jusqu’aux dernières décennies du xxe siècle, les femmes et les hommes féministes ont dû batailler pour ces acquis, dans la médisance et la résistance de toutes celles et ceux qui préféraient les femmes confinées dans les métiers " bons pour elles ", tout spécialement ceux de l’enseignement et des soins.

Women with diplomas, authority, power, in the professions, in top jobs. . . Nowadays, since demands have taken shape around the concepts of "parities" or quotas, the phases in the process whereby women have gained access to top positions in employment risk being overlooked. This process stretches out over a long time, even though Western European countries have passed through successive phases at about the same time. The years 1880, 1920, 1970 and 2000 stand out like landmarks in this conquest starting out from equal access to education and continuing through the slow mixing of the two sexes in various types of jobs,medical, technical, legal, military or political. Till the last decades of the 20th century, feminists (men as well as women) fought for these advances despite the scorn of those men and women who wanted to see women confined to the jobs "fit for them", in particular in education and care-giving.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités