Emotions en performance théâtrale pour communiquer en Langues Vivantes Etrangères dans une classe inclusive Article - 2023

Sandrine Eschenauer, Aurélie Pasquier, Anne Tortel, Raphaële Tsao

Sandrine Eschenauer, Aurélie Pasquier, Anne Tortel, Raphaële Tsao, « Emotions en performance théâtrale pour communiquer en Langues Vivantes Etrangères dans une classe inclusive  », Le Langage et l’Homme, à paraître. ISSN 0458-7251

Cet article présente les premiers résultats de l’étude CELAVIE (Creativity, Empathy and Emotions in Language learning with Autism for an Inclusive Education) sur les effets d’une approche inclusive et créative sur les compétences de communication en anglais langue vivante étrangère (LVE). L’inclusion et les compétences orales en LVE sont deux des défis majeurs auxquels le système scolaire français est actuellement confronté, et qui sont articulés ici. Nous verrons que les enseignements de LVE sont particulièrement propices au développement d’approches inclusives, notamment par le biais du théâtre. En effet, le cœur des programmes français de LVE est la communication (et donc les relations), dans l’approche dite « actionnelle » actuellement pratiquée. Cette approche propose d’agir ensemble pour apprendre à communiquer en langues vivantes. Le cadre théorique de l’énaction (Varela, 1989) nous invite à ajouter une dimension sensible à ces enseignements. A partir d’une étude de cas d’un élève présentant une déficience intellectuelle en inclusion dans une classe de CM1, nous montrons que l’approche dite « performative théâtrale » pourrait favoriser le développement de ses compétences communicatives en LVE, que nous étudions dans ses composantes émotionnelles et linguistiques.

This article presents the first results of the CELAVIE study (Creativity, Empathy and Emotions in Language learning with Autism for an Inclusive Education) on the effects of an inclusive and creative setting on communication skills in English as a foreign language (EFL). Inclusion and EFL oral skills are two of the major challenges that the French school system is currently facing, and which are articulated here. We will see that the EFL course is particularly conducive to the development of inclusive approaches, notably through drama. Indeed, the heart of the French EFL curricula is communication (and therefore relationships), in the "actional" approach currently practiced. This approach proposes acting together to learn to communicate in modern languages. The theoretical framework of enaction (Varela, 1989) invites us to add a sensitive dimension to these teachings. Based on a case study of a pupil with an intellectual disability in inclusion in a 4th grade class, we show that the so-called “performative theatrical” approach could favour the development of his communicative skills in EFL, which we study in its emotional and linguistic components.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités