« Heeun-kot, « chanter ensemble » : un hymne sur air de « destin commun » pour la Nouvelle-Calédonie ? » [Heeun-kot, “singing together” : an anthem with a melody of “common destiny” for New Caledonia ?] Article - 2020

Stéphanie Geneix-Rabault, Anne-Laure Dotte, Suzie Bearune

Stéphanie Geneix-Rabault, Anne-Laure Dotte, Suzie Bearune, « « Heeun-kot, « chanter ensemble » : un hymne sur air de « destin commun » pour la Nouvelle-Calédonie ? » [Heeun-kot, “singing together” : an anthem with a melody of “common destiny” for New Caledonia ?]  », Mots. Les langages du politique, numéro spécial Chanter le collectif, 2020, pp. 25-41. ISSN 0243-6450

Le processus de décolonisation original engagé en Nouvelle-Calédonie depuis les accords de Matignon (1988) et de Nouméa (1998) se caractérise par des dispositions politiques et constitutives visant à reconnaître les pluralités sociales et l’émergence d’une citoyenneté de « destin commun » transcendant les clivages entre communautés. La recherche de symboles étatiques relève également des perspectives législatives programmées, afin d’exprimer, selon les termes de l’Accord de Nouméa, « l’identité kanak et le futur partagé entre tous » comme signe de citoyenneté. Cette contribution interdisciplinaire propose de relier nos analyses pour mettre en partage notre interprétation ethnomusilinguistique des conditions d’émergence de l’hymne calédonien pour en comprendre les caractéristiques langagières, musicales et glottopolitiques.

The original decolonization process pursued in New Caledonia since the Matignon Agreements (1988) and the Nouméa Accord (1998) is characterized by political and constitutional arrangements designed to recognize social pluralities and the emergence of a citizenship of “common destiny” transcending divisions between communities. The legislative proposals include the search for national symbols, to express, according to the terms of the Nouméa Accord, “the Kanak identity and the future shared by everyone” as an indication of citizenship. This interdisciplinary contribution aims to link our analyses in order to discuss our ethnomusilinguistic interpretation of the New Caledonian anthem’s conditions of emergence, with the aim of understanding its linguistic, musical and glottopolitical characteristics.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités