Hésitations et faux-départs dans le langage adulte et enfantin : Le rôle de la prosodie Article - Septembre 2018

Ester Scarpa, Christelle Dodane, Angelina Nunes de Vasconcelos

Ester Scarpa, Christelle Dodane, Angelina Nunes de Vasconcelos, « Hésitations et faux-départs dans le langage adulte et enfantin : Le rôle de la prosodie  », Langages, numéro spécial Organisation spatiale et temporelle des pauses en parole et en discours, septembre 2018, pp. 41-59. ISSN 0458-726X. 〈https://www.revues.armand-colin.com/lettres-langues/langages/langages-ndeg-211-32018/hesitations-faux-departs-langage-adulte-enfantin-role-prosodie〉

Résumé

Cet article se positionne contre la caractérisation déviante de la disfluence en interprétant les deux termes de « fluence » et de « disfluence » de façon intégrée et complémentaire. Son objectif est de contribuer aux données acoustiques et phonologiques existantes montrant que les épisodes de disfluence obéissent aux principes ordonnées et hiérarchiques des domaines prosodiques. Les marques d’hésitation et les relations entre les pauses, les faux-départs et l’évolution de la F0 dans la parole chez un adulte et deux enfants (âgés de 2 à 3 ans) sont analysés du point de vue de la Phonologie Prosodique. Les résultats montrent que les marques d’hésitation dépendent de la structure prosodique de l’énoncé et que l’interaction entre fluence et disfluence correspond à un phénomène cognitif possédant de multiples facettes.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités