Interactions entre concepteurs et utilisateurs autour d’outils pour raisonner la lutte contre le sclérotinia Chapitre d’ouvrage - 2009

Marie Taverne, Marianne Cerf

Marie Taverne, Marianne Cerf, « Interactions entre concepteurs et utilisateurs autour d’outils pour raisonner la lutte contre le sclérotinia  », in Concevoir et construire la décision : démarches en agriculture, agro-alimentaire et espace rural, 2009, np. ISBN 978-2-7592-0365-9

Résumé

Dans une perspective de réduction de l’usage des pesticides, l’INRA et le CETIOM se sont engagés dans le développement d’un outil d’aide à la décision pour réduire les traitements contre le sclerotinia du colza. Une démarche de co-conception a été ainsi élaborée fortement ancrée sur les usages de tels outils, tant par les agriculteurs que par les conseillers. La phase initiale de diagnostic des usages a permis d’envisager le développement d’un "système d’information et de conseil", combinaison d’une part d’outils permettant d’anticiper le risque de dégâts causés par le sclerotinia et, d’autre part, de modes d’organisation des acteurs pour ce faire. Le processus de développement de ce concept à partir d’outils en cours d’élaboration s’est appuyé sur la mise en oeuvre de ces outils par les conseillers, la simulation de leur usage par des collectifs de conseillers et d’agriculteurs. Les auteurs discutent alors les apprentissages qui s’opèrent en montrant les différences entre les acteurs quant aux connaissances et pratiques de gestion du risque, et en pointant les avancées permises par la démarche sur les méthodes d’évaluation du risque tant d’un point de vue statistique que d’un point de vue des modes d’organisation de l’évaluation du risque sur le terrain.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités