Soundspaces Espaces, expériences et politiques du sonore - Direction d’ouvrage - Décembre 2014

Claire Guiu, Guillaume Faburel, Marie-Madeleine Mervant-Roux, Henry Torgue, Philippe Woloszyn (dir.)

« Soundspace » fait écho et contrepoint à « soundscape », créé et théorisé par Murray Schafer et l’écologie sonore dans les années 1970. Pas d’ambition paysagère, donc, mais le projet de repenser les liens entre « espace » et « son » et les catégorisations de ces notions elles-mêmes. Géographes, ethnologues, sociologues, historiens et analystes de l’art et des arts du spectacle, musicologues, urbanistes et paysagistes, architectes, politistes, ingénieurs du son et acousticiens ont apporté leurs outils, méthodes, modèles et interrogations respectifs. Outre l’effort pour faire dialoguer les disciplines, amorcé dès 2011 dans une école thématique du CNRS, la caractéristique majeure de l’ouvrage est la place accordée aux pratiques artistiques, aux expériences esthétiques et aux recherches qui aujourd’hui intègrent la question du sonore, de l’acoustique et de l’écoute dans l’appréhension d’œuvres et de performances longtemps considérées dans leurs seules dimensions visuelles ou corporelles – à l’exception de leurs composantes musicales. L’attention à l’audition permet-elle de considérer la spatialité autrement ? Dans quelle mesure l’écriture sonore se déploie-t-elle en espace ? Comment les dispositifs techniques engendrent-ils de nouveaux imaginaires spatiaux ? Et quelle place donner aux archives audio dans la structuration de la recherche et des connaissances sur les arts ?
Ensuite est abordée l’expérience aurale ordinaire des lieux, la question des identités sonores et de leur genèse, la façon dont les sensibilités sont encadrées par des codes, normes et règles de comportements. L’expérience sonore est explorée dans ses diverses polyphonies et dans une perspective polysensorielle – dans les rues, le métro, l’hôpital. Quels sont les outils du chercheur ? Comment créer de nouvelles expérimentations sensibles ? Là encore, l’expérience des artistes intervient. Un hiatus croissant a été constaté entre, d’une part, la place occupée par les ressentis et vécus, mais aussi les souhaits de participation habitante dans les réalités socio-spatiales de l’environnement, et, de l’autre, la pensée encore largement normative de politiques malgré tout de plus en plus territorialisées. Comment interroger les cadres cognitifs, référentiels et outils de l’action ? Comment repenser les codifications scientifiques et les figures de l’expertise savante, qu’elles soient d’essence modélisatrice, phénoménologique ou participative ?
Parce qu’un dialogue s’est organisé entre sciences physiques et de l’ingénieur, sciences humaines et sociales, sciences politiques et approches esthétiques, Soundspaces pointe certaines surdités théoriques ou verrous cognitifs et donne un aperçu original des changements, des enjeux et des zones de blocages dans les réflexions et études actuelles sur le sonore.
Voir le texte intégral de l’ouvrage sur HAL

Claire Guiu, Guillaume Faburel, Marie-Madeleine Mervant-Roux, Henry Torgue, Philippe Woloszyn (dir.), Soundspaces , Presses Universitaires de Rennes. France. 2014, 978-2-7535-3460-5. <a target="_blank" href="http://<http://www.pur-editions.fr/detail.p...> "><<http://www.pur-editions.fr/detail.p...> >

Voir la notice complète sur HAL

Actualités