L’œuvre en double de Luc de Heusch [The twin work of Luc de Heusch] Article - 2014

Damien Mottier

Damien Mottier, « L’œuvre en double de Luc de Heusch [The twin work of Luc de Heusch]  », Gradhiva : revue d’histoire et d’archives de l’anthropologie, 2014, pp. 218-240. ISSN 0764-8928. 〈http://journals.openedition.org/gradhiva/2886〉

L’anthropologue belge Luc de Heusch est l’auteur d’une vingtaine de films. Relativement détachée de ses préoccupations de recherche, cette filmographie plurielle (documentaires, fictions, films surréalistes et ethnographiques) peut être considérée comme une œuvre en double, qui complète et éclaire l’évolution de son rapport à l’anthropologie. Fête chez les Hamba, réalisé au cours d’une mission au Congo (1953-1954), offre l’occasion de revenir sur sa relation au terrain et de mieux comprendre certaines des raisons qui l’ont conduit à renoncer à l’ethnographie du lointain, dans laquelle il avait projeté un horizon d’attente surréaliste, au profit de l’anthropologie structurale.

The Belgian anthropologist Luc de Heusch is the author of some twenty films. Relatively removed from his research concerns, this wide-ranging filmography (documentaries, fiction, surrealist and ethnographic films) can be considered as a twin work, which complements and clarifies the development of his relationship with anthropology. Fête chez les Hamba, produced during a mission in the Congo (1953-1954), offers an opportunity to look back on his relationship with fieldwork and to better understand some of the reasons that led him to give up the ethnography of remote societies, on which he had projected surrealist-inspired expectations, in favor of structural anthropology.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités