La " crise de nerfs ", de la souffrance à la résistance ? Article - 2009

Fanny Gallot

Fanny Gallot, « La " crise de nerfs ", de la souffrance à la résistance ?  », Clio. Histoire, Femmes et Sociétés, 2009, pp. 153-164

Le film Coup pour coupCoup pour coup de Marin Karmitz met en scène, peu avant la grève, une ouvrière en proie à la " crise de nerfs ". Tout en confrontant les représentations liées à la " crise de nerfs " aux réalités des années 68, il s’agit, dans une approche psychodynamique, d’analyser ce qui se joue dans le passage de la souffrance individuelle que constitue la " crise de nerfs " à l’identification puis à la résistance collective des ouvrières.

In Coup sur Coup, a film directed by Marin Karmitz, a female worker has a nervous breakdown shortly before the strike. This article juxtaposes representations of nervous breakdowns with the realities of the 1960s. Using a psychodynamic approach, it considers the stakes involved in the transition from the suffering individual - reflected in a nervous breakdown - with the broader identification of the worker in pain and then workers’ collective resistance.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités