La géographie des sports en France Ouvrage (y compris édition critique et traduction) - 2008

Philippe Bourdeau, Jean-Pierre Augustin, Loïc Ravenel

Philippe Bourdeau, Jean-Pierre Augustin, Loïc Ravenel, La géographie des sports en France , Vuibert, Science, corps et mouvement, 2008, p. 260

Résumé

L’empreinte du sport dans l’espace géographique, son rôle économique, la place qu’il tient dans l’organisation des sociétés et les représentations qu’elles se font d’elles-mêmes contrastent avec la relative faiblesse des études qui lui sont consacrées. Les sciences humaines et sociales ont pris quelques retards à analyser ces émergences sportives, même si les apports des recherches en histoire, économie et sociologie sont aujourd’hui manifestes. Dans ce jeu, la géographie et l’aménagement prennent une large part dans la mesure où leurs approches rappelant que les pratiques sportives ne s’expliquent pas seulement par des processus et des coûts, mais aussi par leur inscription dans des lieux et des territoires. C’est dans cette perspective qu’une géographie des sports en France s’impose, afin de mettre en recherche et en mouvement les territoires des pratiques sportives. De même, à l’ère des cultures monde véhiculées par les médias et les firmes multinationales, il est utile d’approfondir la connaissance des cultures sportives en France où se réorganisent des pratiques identitaires particulières et où se développent d’autres usages ludiques qui offrent des formes de territorialisation susceptibles de résister aux effets uniformisants de la mondialisation.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités