« La philosophie politique à l’épreuve de l’expérience. Réflexions à partir de la théorie féministe » Chapitre d’ouvrage - 2018

Marie Garrau

Marie Garrau, « « La philosophie politique à l’épreuve de l’expérience. Réflexions à partir de la théorie féministe »  », in Méthodes en philosophie politique, Magali Bessone (dir.), 2018. ISBN 2753573875

Résumé

L’enjeu de ce texte est de revenir sur les questions et les problèmes posés par le recours à l’expérience dans le discours de la philosophie politique normative. La philosophie politique normative, au sens d’un discours qui entend définir un ensemble cohérent de principes généraux permettant d’évaluer moralement l’organisation des sociétés existantes et de guider l’action des citoyens et des gouvernants, doit-elle faire une place à la description de l’expérience de ceux auxquels elle s’adresse ? Si oui, que peut-on attendre de ce recours à l’expérience et selon quelles modalités l’opérer ? Pour apporter des éléments de réponse à ces questions, ce texte revient d’abord sur les raisons pour lesquelles la philosophie politique normative peut souhaiter recourir à l’expérience en s’appuyant sur le travail de théoriciennes féministes qui adossent leur réflexion et leur travail de théorisation à la prise en compte et à la description de l’expérience des femmes. Il examine ensuite les risques dont le recours à l’expérience est solidaire en étudiant les objections qui leur ont été adressées de la part d’autres théoriciennes féministes. Sans être rédhibitoires, celles-ci posent des contraintes méthodologiques fortes sur les modalités du recours à l’expérience. Ce sont ces modalités, et les implications qu’elles ont sur la position de la chercheuse en philosophie politique et sur le statut de son discours, qu’on étudiera pour finir.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités