Les « dessous » du PD-CAAS et du DIAAS, deux critères en apparence simples de qualité nutritionnelle des protéines [Underside information on PD-CAAS and DIAAS, two seemingly simple protein quality criteria] Article - Avril 2021

Romain Tessier, Juliane Calvez, Claire Gaudichon

Romain Tessier, Juliane Calvez, Claire Gaudichon, « Les « dessous » du PD-CAAS et du DIAAS, deux critères en apparence simples de qualité nutritionnelle des protéines [Underside information on PD-CAAS and DIAAS, two seemingly simple protein quality criteria]  », Cahiers de Nutrition et de Diététique, avril 2021, pp. 102-110. ISSN 0007-9960

Le PD-CAAS et le DIAAS rendent compte simplement de la qualité d’une protéine sur la base de sa digestibilité et de sa composition en acides aminés indispensables comparée à une composition de référence. Le calcul de ces scores comporte des points critiques, parmi lesquels le profil de référence utilisé selon la tranche d’âge. Par ailleurs, le facteur de conversion de l’azote en protéine utilisé pour quantifier les protéines dans l’ingrédient a un impact, le facteur 6,25 pénalisant généralement les scores de qualité. De même, l’utilisation du poids moléculaire libre ou « en chaîne » des acides aminés pour déterminer le profil en acides aminés de la protéine influence les scores. Il est donc primordial que ces paramètres soient renseignés. Enfin, selon le modèle (Homme, porc ou rat) et la méthodologie (mesure iléale ou fécale, évaluation des pertes endogènes ou utilisation de traceurs isotopiques) utilisés pour évaluer la digestibilité, les valeurs peuvent varier et il est important de considérer ces aspects pour interpréter ces scores et comparer les sources protéiques entre elles.

PD-CAAS and DIAAS are indexes that simply reflect protein quality based on protein digestibility and the amino acid composition of the protein relatively to a reference composition. The calculation of these scores raises critical points, among which the amino acid pattern of the reference protein depending on the age range. Moreover, the factor 6.25 used to convert nitrogen to protein to quantify the protein amount in the protein ingredient generally overestimates the protein content, resulting in an underestimation of quality scores. Additionally, using free or “in-chain” molecular weight to estimate amino acids content affects significantly the score. Hence, it is important to clearly specify theses parameters in the studies. Lastly, the model used to determine digestibility (Human, pig, rat) as well as the methodology (ileal vs fecal, assessment of endogenous losses vs isotopic tracers) lead to variability. This must be carefully considered in the understanding of the PD-CAAS and DIAAS and the comparison between protein sources.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités