Les effets économiques et environnementaux d’une politique d’incorporation obligatoire de biocarburants : le cas de la France Article - 2016

Basak Bayramoglu, Jean-François Jacques

Basak Bayramoglu, Jean-François Jacques, « Les effets économiques et environnementaux d’une politique d’incorporation obligatoire de biocarburants : le cas de la France  », Revue d’Economie Politique, 2016, p. 399. ISSN 0373-2630

Résumé

L’objectif de ce travail est d’évaluer, dans le cas de la France, les e¤ets économiques et environnementaux d’une politique d’incorporation obligatoire de biocarburants par rapport à une taxe sur le carburant fossile. Cette politique est également comparée à la solution de laissez-faire (l’absence de biocarburant comme source d’énergie). Ce travail évalue aussi les e¤ets d’interaction de la politique d’incorporation obligatoire de biocarburants lorsqu’elle est utilisée conjointement avec une taxe sur le carburant fossile. Cette évaluation de l’e¢ cacité des politiques én-ergétiques non-nécessairement optimales, inspirées du cas français est fondée sur un modèle d’équilibre général qui prend en compte les externalités dues aux émissions de gaz à e¤et de serre (GES). Ces émissions proviennent non seulement du ra¢ nage et de la consommation du carburant fossile, mais aussi de l’usage des biocarburants incluant les changements d’a¤ectation des sols. En utilisant les données françaises de biodiesel à base de colza pour 2010, nos résultats numériques indiquent d’une part que la politique de taxe du gazole est la meilleure politique en termes de bien-être car elle permet des économies signi…catives en émissions de GES. D’autre part, nos résultats numériques montrent que la politique d’incorporation de biocarburants est. 3 Nous tenons à remercier particulièrement Stéphane de Cara, qui a contribué à la première version de cet article, pour son aide précieuse apportée à cette version. Nous remercions également pour leurs commentaires Jean-Marc Bourgeon, Annie Kawecki, Philippe Chalmin, Mireille Chiroleu-Assouline et les rapporteurs anonymes. Nous remercions en…n les participants au Congrès EAAE, Ghent (août 2008), à la Conférence AES, Dublin (mars 2009), au Congrès de l’AFSE, Paris (septembre 2009) et au Congrès WCERE, Montréal (juillet 2010) pour leurs commentaires. Nous sommes seuls responsables des éventuelles erreurs restantes. 1 la politique la moins souhaitable en termes de bien-être. Toutefois si le prix du colza en 2010 avait été su¢ samment bas, alors une combinaison de taxe du gazole avec une incorporation obligatoire de biocarburants aurait été préférable à une taxe du gazole. Mots-clés : biocarburant, politique d’incorporation, taxe, carburant fossile, envi-ronnement, bien-être, France. The economic and environmental e¤ects of a biofuel mandate policy : the case of France Abstract : This study evaluates for France the impacts of three energy policy alternatives on biofuel use, on GHG emissions and on welfare. A biofuel mandate is

Voir la notice complète sur HAL

Actualités