Les épreuves d’insectes en Amazonie - Insect Ordeals in Amazonia Article - Décembre 2005

Nicolas Césard

Nicolas Césard, « Les épreuves d’insectes en Amazonie - Insect Ordeals in Amazonia  », Anthropozoologica, décembre 2005, pp. 55-80. ISSN 0761-3032

Plusieurs groupes des basses terres amazoniennes utilisent des insectes, en particulier des fourmis et des guêpes, au cours de cérémonies de type initiatique. Des récits d’exploration et des chroniques à caractère ethnographique décrivent des pratiques cruelles, souvent spectaculaires, où hommes, femmes et adolescents endurent courageusement les piqûres et les morsures de dizaines, voire de centaines d’insectes. Or les différentes interprétations données à ces pratiques omettent le plus souvent les conceptions ontologiques des sociétés observées et leurs particularismes. Ce texte présente certains des usages et des représentations associés aux insectes dans différents groupes d’Amazonie indigène et se propose, en particulier, de reconsidérer les pratiques cérémonielles dites « épreuves de fourmis » à partir des théories de l’animisme et du perspectivisme.

People from the Amazon make use of insects such as ants and wasps, on different occasions, such as the early-reported “ant ordeals” initiation rites. Travel stories and more ethnographic journeys describe cruel and often spectacular practices in which men, women and children, bravely endure bites from a dozen to hundreds of insects. However the meanings given to those practices leave out most of the time the ontological concepts of the groups described, as well as their sociocultural distinctions. This article examines the uses and significance of insects in various Indian groups. It in particular suggests reconsidering ceremonial practices known as “ordeals” from the theories of animism and perspectivism.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités