Les limites de l’accumulation par les armes. Itinéraires d’ex-combattants au Tchad Article - Mars 2008

Marielle Debos

Marielle Debos, « Les limites de l’accumulation par les armes. Itinéraires d’ex-combattants au Tchad  », Politique africaine, numéro spécial Migrants Ouest-Africains. Miséreux, aventuriers ou notables ?, mars 2008, pp. 167-181. ISSN 0244-7827. 〈http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=POLAF_109_0167〉

Si la guerre peut être une activité lucrative et si les possibilités de vivre des armes sont nombreuses au Tchad, seul un petit groupe d’hommes en armes ayant accès à l’État connaît des ascensions sociales fulgurantes. En analysant des itinéraires de (non)-accumulation d’ex-combattants, cet article montre que le monde des armes n’est ni un espace anarchique ni une voie d’ascension sociale ouverte à tous.

The limits of accumulation by violent means. Pathways of ex-combatants in ChadWhile war may be a lucrative activity and while opportunities to live from the gun are numerous in Chad, only a small group of men in arms who have access to the state achieve astonishing upward social mobility. An analysis of ex-combatants’ pathways of (non-)accumulation shows that the social milieu of men in arms is neither anarchical nor accessible and profitable for all those who are seeking opportunities for social advancement.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités