Les métiers d’agent de développement agricole en débat : comment accompagner des agriculteurs qui changent leur façon de cultiver en grandes cultures ? [Jobs of agricultural advisors and faciliators in debate : how to accompany farmers who are changing their cropping management practices ?] Article - 2012

Marianne Cerf, Bertrand Omon, Cécile Barbier, Olivia David, Claude Delbos, Charles-Antoine Gagneur, Marie-Noëlle Guillot, Jean-Marie Lusson, Anne Minas, Pierre Mischler, Paul Olry, Marie-Sophie Petit

Marianne Cerf, Bertrand Omon, Cécile Barbier, Olivia David, Claude Delbos, Charles-Antoine Gagneur, Marie-Noëlle Guillot, Jean-Marie Lusson, Anne Minas, Pierre Mischler, Paul Olry, Marie-Sophie Petit, « Les métiers d’agent de développement agricole en débat : comment accompagner des agriculteurs qui changent leur façon de cultiver en grandes cultures ? [Jobs of agricultural advisors and faciliators in debate : how to accompany farmers who are changing their cropping management practices ?]  », Innovations Agronomiques, 2012, pp. 101-121. ISSN 1958-5853

Les conseillers ou les animateurs agricoles doivent de plus en plus accompagner les agriculteurs dans un changement de pratiques et l’innovation, en particulier dans les suites du Grenelle de l’Environnement. Pour leur permettre, ainsi qu’à leurs responsables hiérarchiques, de faire évoluer lemétier, une nouvelle intelligibilité de la relation de conseil et d’accompagnement du changement a été produite. Elle est issue d’échanges entre conseillers ou animateurs et chercheurs autour d’expériences vécues et d’analyse de leur activité réalisée par les chercheurs. Elle repose sur la notion clé de « formats ». Ces formats peuvent être institués (le tour de plaine « à chaud », la formation avec intervention d’un expert), en cours d’institution (e.g. la co-construction d’un système de culture, le tour de plaine « à froid ») et leur combinaison dans l’accompagnement du changement en cours de construction (e.g. pour l’animation sur une aire d’alimentation de captage, ou l’accompagnement d’un groupe vers l’atteinte d’un cahier des charges « Grandes Cultures Économes »). Des outils sont proposés pour analyser ce qui perturbe le travail du conseiller ou de l’animateur dans des situations nouvelles et être opérationnels dans la mise en oeuvre de nouveaux formats en vue d’aider lesagriculteurs dans la transformation de leurs pratiques.

In the trend of the “Grenelle de l’Environnement”, French agricultural advisors or facilitators ought to support farmers involved in a process of practices change or in an innovation process. To enable them and their managers in developing new ways of performing this job, a new interpretation of advisory relationship and change facilitation process is presented in this paper. It results from exchanges amongst advisors or facilitators and researchers, based on professionals own experiences and on some analyses of their activity conducted by researchers. A key notion in the interpretative framework is the one of “format”. Some formats can be institutionalized (le tour de plaine “à chaud”, training withcontribution of an expert), some are being institutionalized (le tour de plaine « à froid », co-construction of a cropping system), and their combination for facilitating a change process are experienced (to facilitate changes in a water catchment, to facilitate changes towards a standard such as “Grandes Cultures Economes”). We also present some tools which aim at analysing disruptions emerging in new facilitation situations and at supporting advisors or facilitators in recovering efficiency when performing new facilitation formats.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités