Naissance de madame Dambreuse, la “grande dame”, dans les “scénarios intermédiaires” de L’Éducation sentimentale Chapitre d’ouvrage - Novembre 2019

Stéphanie Dord-Crouslé

Stéphanie Dord-Crouslé, « Naissance de madame Dambreuse, la “grande dame”, dans les “scénarios intermédiaires” de L’Éducation sentimentale  », in Juliette Azoulai et Gisèle Séginger (ed.), Flaubert. Histoire et étude de mœurs, 2019, pp. 283-292. ISBN 978-2-86820-548-3. 〈http://pus.unistra.fr/fr/livre/?GCOI=28682100564090〉

Résumé

De nombreuses études ont déjà été consacrées à Madame Dambreuse, au milieu social et politique auquel elle appartient, aux signes révélateurs que renferme son boudoir, aux repas qui sont pris dans son hôtel particulier, à son rapport à la religion ou au moment où elle s’abandonne à Frédéric. Mais si l’on ne s’arrête pas à l’équation simpliste posée par la critique ancienne qui identifiait ce personnage de fiction à Valentine Delessert qui fut la maîtresse de Mérimée et de Maxime du Camp, un « mystère Dambreuse » demeure : d’où vient ce personnage génétiquement parlant ? Quand et comment apparaît-il ? En effet, les scénarios consultables à la Bibliothèque nationale de France font tous déjà état de son existence, même si – dans les premiers d’entre eux – on est encore loin du personnage décrit dans la version finale du roman. Or la mise au jour des scénarios manquants de L’Éducation sentimentale permet aujourd’hui de combler cette lacune, de saisir ce personnage à l’état naissant, et donc de mieux comprendre ce que l’invention et l’insertion de la « grande dame » font à ce roman. Après avoir rapidement décrit ces scénarios inédits, on essayera de voir comment Flaubert, s’écartant de la poétique romanesque de Balzac, « dé-typise » partiellement et progressivement son personnage. Au cours de la genèse, il passe d’un type social, celui de la « grande dame », à un personnage individualisé, Madame Dambreuse, qui certes exprime encore ce type mais ne s’y réduit plus et s’intègre obliquement à un tissu romanesque historiquement défini dont il contribue à étendre la surface tout en en resserrant la trame.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités