Penser le langage, penser l’enseignement avec Henri Meschonnic Direction d’ouvrage - 2010

Serge Martin (dir.)

Serge Martin Ritman
Serge Martin (dir.), Penser le langage, penser l’enseignement avec Henri Meschonnic , Caen : L’Atelier du Grand tétras, (Résonance générale), 2010, p. 125 p.. ISBN 978-2-911648-34-2

Résumé

Cet ouvrage rend compte d’une journée d’études organisée à l’IUFM de l’université de Caen en septembre 2009 à partir de l’oeuvre de Henri Meschonnic (1932-2009), poète, traducteur de la bible, théoricien du rythme et du langage. Les participants ont tenté de continuer une réflexion qu’il formulait exemplairement pour ce qui les concerne : "Quand à l’activité pédagogique, elle aussi peut se limiter à transmettre des savoirs, mais elle peut travailler à faire advenir des sujets, pour donner le sens d’inventer de la pensée". C’est tout l’enseignement de la maternelle à l’université qui se retrouve alors mis en demeure de ne jamais oublier de penser le langage pour penser le monde. Cela commence d’abord par penser l’enseignement du français. Dans cette perspective, les participants ont voulu répondre à la proposition forte de Meschonnic : "il faudrait inscrire dans l’enseignement à tous les niveaux, du primaire au supérieur, un enseignement qui n’existe pas : l’enseignement de la théorie du langage comme apprentissage de rapports nouveaux à penser entre identité et altérité, entre le corps et le langage, entre la modernité et l’historicité des valeurs". Pour eux, l’enjeu n’est pas d’en rajouter (discipline nouvelle, savoirs nouveaux...) mais d’engager chacun (élèves, enseignants et formateurs d’enseignants) à oeuvrer à ces "rapports nouveaux

Voir la notice complète sur HAL

Actualités