Principal factors affecting the yield of Dilute Acid Pretreatment of lignocellulosic biomass : a critical review Article - Décembre 2022

Julien du Pasquier, Gabriel Paës, Patrick Perré

Julien du Pasquier, Gabriel Paës, Patrick Perré, « Principal factors affecting the yield of Dilute Acid Pretreatment of lignocellulosic biomass : a critical review  », Bioresource Technology, décembre 2022, pp. 1-14. ISSN 0960-8524

This review provides a critical analysis of the state of the art of dilute acid pretreatment applied to lignocellulosic biomass. Data from 63 publications were extracted and analysed. The majority of the papers used residence times of less than 30 min, temperature ranges from 100°C to 200°C, and acid levels between 0% and 2%. Yields are quantified directly after pretreatment (xylose content) or after enzymatic hydrolysis (glucose content). Statistical analyses allowed the time-temperature equivalence to be quantified for three types of biomass : they were formulated by non-linear expressions. In further works, investigating less explored areas, for example moderate temperature levels with longer residence times, is recommended. Pretreatment material (time-temperature kinetics, reactor type) and analytical methods should be standardized and better described. It becomes mandatory to promote the development of an open, findable, accessible, interoperable, and reusable data approach for pretreatments research.

Cette revue propose une analyse critique de l’état de l’art du prétraitement à l’acide dilué appliqué à la biomasse lignocellulosique. Les données de 63 publications ont été extraites et analysées. La majorité des publications utilisaient des temps de séjour inférieurs à 30 min, des plages de température de 100°C à 200°C et des niveaux d’acide entre 0% et 2%. Les rendements sont quantifiés directement après prétraitement (teneur en xylose) ou hydrolyse enzymatique (teneur en glucose). Des analyses statistiques ont permis de quantifier l’équivalence temps-température pour trois types de biomasse, formulées par des expressions non linéaires. Dans les travaux ultérieurs, il est recommandé d’étudier des zones moins explorées, par exemple des niveaux de température modérés avec des temps de séjour plus longs. Les conditions de prétraitement (cinétique temps-température, type de réacteur) et les méthodes analytiques doivent être standardisées et mieux décrites. Il devient obligatoire de promouvoir le développement d’une approche de données ouverte, trouvable, accessible, interopérable et réutilisable pour la recherche sur les prétraitements.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités