Récits collectifs et construction de l’identité dissidente dans l’Angleterre du XVII e siècle Chapitre d’ouvrage - Octobre 2017

Anne Dunan-Page

Anne Dunan-Page, « Récits collectifs et construction de l’identité dissidente dans l’Angleterre du XVII e siècle  », in Pierre-Yves Brandt, Paulo Jesus et Pascal Roman (ed.), Récit de soi et narrativité dans la construction de l’identité religieuse, 2017, pp. 98-116. ISBN 9782813002655. 〈http://eac.ac/books/9782813002655〉

Résumé

Ce chapitre a pour objectif d’analyser les différentes formes de récits présents dans les manuscrits des congrégations britanniques fondées en marge de l’Église d’Angleterre, pendant la période moderne. Nous étudions les congrégations dites gathered churches, baptistes et congrégationalistes, entre les années 1640 et 1714. On se propose notamment de montrer comment les récits disciplinaires, les récits de fondation et les récits des expériences spi-rituelles prononcés à l’oral pour rejoindre une congrégation, ont contribué à forger une identité dissidente, tout particulièrement en périodes de persécu-tion, ainsi que la façon dont les manuscrits étaient écrits, transmis et conservés au sein même des communautés.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités