S’approprier des connaissances encyclopédiques : le cas de la leçon d’histoire entre fiction et documentaire Article - 2021

Odile Le Guern

Odile Le Guern, « S’approprier des connaissances encyclopédiques : le cas de la leçon d’histoire entre fiction et documentaire  », Langages, numéro spécial Discours programmateurs et mise en situation, 2021, pp. 51-62. ISSN 0458-726X. 〈https://www.revues.armand-colin.com/lettres-langues/langages/langages-no-221-12021/sapproprier-connaissances-encyclopediques-cas-lecon-dhistoire-entre-fiction-documentaire〉

Après une mise au point terminologique entre enseignement, apprentissage transmission et acquisition, cet article examine les processus d’appropriation de connaissances encyclopédiques qui sont proposés à des élèves de l’école primaire à travers l’analyse de deux manuels publiés en 1954 et 2002. La perspective est donc diachronique pour révéler une évolution des pratiques pédagogiques. Ces supports et leur utilisation par l’enseignant proposent des stratégies pédagogiques différentes, soit en les imposant sans que l’élève puisse les décrypter (dans une démarche d’enseignement et de transmission), soit en les explicitant et en impliquant l’élève (dans une démarche d’apprentissage dont la visée est l’acquisition). Le manuel de 1954 ‹raconte› l’histoire aux enfants, sur un mode proche de la fiction, pour expliquer l’Histoire. Celui de 2002 met directement l’élève en posture de chercheur en mesure de construire lui-même son savoir.

After a terminological development between teaching, learning, transmission and acquisition, this article examines the processes of appropriation of encyclopedic knowledge that are proposed to primary school pupils through the analysis of two textbooks published in 1954 and 2002. The perspective is therefore diachronic to also reveal an evolution in pedagogical practices. These supports and their practice by the teacher propose different pedagogical strategies, either by imposing them without the student being able to decipher them (in a process of teaching and transmission), or by explaining them and involving the student (in a learning process whose aim is acquisition). The 1954 textbook “tells” the history to the children, sometimes in a way close to fiction, to explain History. The 2002 textbook puts the student directly in the position of a researcher able to build his or her own knowledge.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités