Spécificité du consentement d’une personne vulnérable Article - Janvier 2017

Karine Bréhaux

Karine Bréhaux, « Spécificité du consentement d’une personne vulnérable  », Revue de l’infirmière, janvier 2017, pp. 49-50. ISSN 0397-7900. 〈www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1293-8505(16)30278-0〉

Résumé

La faculté pour un patient de décider s’il entend se soumettre à des soins relève de la protection de sa personnalité. L’acte thérapeutique est considéré comme une atteinte à l’intégrité physique. En conséquence, il n’est licite que si le patient, en capacité de discernement, y consent de façon libre et éclairée.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités