Une approche holistique de l’élevage, au cœur des enjeux de santé animale, humaine et environnementale Article - 2021

Michel Duru, Claire Le Bras, Myriam Grillot

Michel Duru, Claire Le Bras, Myriam Grillot, « Une approche holistique de l’élevage, au cœur des enjeux de santé animale, humaine et environnementale  », Cahiers Agricultures, 2021, p. 26. ISSN 1166-7699

Dans les pays occidentaux, les interrogations sur les systèmes d’élevage et la consommation des produits animaux sont de plus en plus nombreuses. Repenser la consommation globale de produits animaux parallèlement à un dimensionnement et une réorientation des élevages devient nécessaire pour des raisons sanitaires et environnementales. Dans ce contexte, nous proposons une approche holistique pour faire émerger des pistes de solutions qui tiennent compte des effets d’interdépendance entre la santé des êtres vivants et de leur environnement et de la diversité des situations. Nous montrons que la réduction de la surconsommation actuelle de produits animaux est nécessaire, en particulier pour la viande. Toutefois, les produits animaux apportent des nutriments d’intérêt pour la santé humaine, et certains systèmes d’élevage agroécologiques contribuent à réduire les impacts ou à fournir des externalités positives. Il s’agit de faire évoluer les modes de consommation tout en reconfigurant et réorientant les systèmes d’élevage. Cela implique, entre autres, une prise en compte des échanges internationaux et une évolution des filières pour différentes productions et races animales ou pour les légumineuses par exemple. Pour finir, nous soulignons l’importance du rôle des politiques publiques pour stimuler la mise en place de ces changements, jusque dans l’assiette du consommateur.

In Western countries, questions about livestock systems and the consumption of animal products are more and more numerous. Rethinking the overall consumption of animal products in parallel with the sizing and reorientation of farms is becoming necessary for health and environmental reasons. In this context, we propose a holistic approach to bring out possible solutions that take into account the effects of interdependence between the health of living organisms and their environment, and the diversity of situations. We show that the reduction of the current overconsumption of animal products is necessary, in particular for meat. However, animal products provide key nutriments for human health, and some agro-ecological livestock systems help to reduce impacts or provide positive externalities. It is about changing diets while reconfiguring and reorienting livestock systems. This implies, among other things, taking into account international trade, and changing value chains for animal breeding or legumes, for example. Finally, we stress the importance of the role of public policies in stimulating the implementation of these changes, right down to the consumer’s diet.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités