Benedetta De Bonis

Marie Skłodowska-Curie Fellow

Benedetta De Bonis a obtenu son master en lettres classiques à l’Université de Bologne avec un mémoire sur la réception de Sophocle dans le théâtre de Michèle Fabien (110/110 cum laude et autorisation de publication). Elle a poursuivi ses recherches dans cette université dans le cadre du Doctorat d’Études Supérieures Européennes, en soutenant une thèse sur Gengis Khan et le mythe des Tartares dans la littérature européenne du XXe siècle (mention : excellent). Elle a effectué de nombreux séjours d’étude et de recherche à Londres (University College London), à Bruxelles (Archives et Musée de la Littérature) et à Paris (Groupe Sociétés Religions Laïcités). Elle a obtenu l’habilitation à l’enseignement des lettres dans les écoles secondaires du Ministère de l’Éducation italien et enseigné la langue française et les littératures francophones à l’Université de Bologne. Auteure de la monographie Métamorphoses de l’image des Tartares dans la littérature européenne du XXe siècle (Peter Lang, 2020), elle a publié de nombreux articles sur la réception des mythes grecs et mongols dans la littérature européenne. Elle est membre du Centre d’Études sur la Littérature Belge de Langue Française de l’Université de Bologne, de l’Association Européenne d’Études Francophones et de la Société des Études Mongoles et Sibériennes. Elle fait partie des comités de rédaction des revues RILUNE. Revue des Littératures Européennes (rédactrice en chef) et Interfrancophonies. Lauréate de la bourse postdoctorale Marie Skłodowska-Curie (2022-2024), elle mène ses recherches au sein des unités mixtes THALIM (Paris 3 – CNRS) et GSRL (EPHE – CNRS). Son projet s’intitule Western Images of the Steppe Empresses. Literary and Film Portraits of Genghisid Women between Fascination and Fear, 20th-21st centuries (WISE ; grant agreement n. 101061720 ; supervisors : Sarga Moussa et Isabelle Charleux). Il porte sur la représentation des femmes qui contribuèrent à la naissance de l’empire de Gengis Khan dans la littérature et le cinéma américains et européens en langue anglaise, française et italienne.

Thèmes de recherche :

-  Littérature comparée
-  Littératures francophones (Belgique)
-  Réception des classiques
-  Visions de l’Orient (Mongolie)
-  Mythe et Histoire
-  Littérature et cinéma
-  Études de genre

Principales publications :

B. De Bonis, « "Mais vraie pouvais-je encore l’être ?" Plurilinguisme et enjeux identitaires dans la traduction italienne de Vera de Jean-Pierre Orban », RILUNE. Revue des littératures européennes, n. 16, La Belgique au prisme des langues : bi/plurilinguisme, traduction, autotraduction, C, Nannoni (dir.), 2022, p. 139-153.

B. De Bonis, « Vera di Jean-Pierre Orban : l’identità, l’Europa e il Belgio », dans A. Battistini, B. Conconi, E. Lysøe, P. Puccini, L’Europa o la lingua sognata. Studi in onore di Anna Soncini Fratta, Città di Castello, I libri di Emil, 2021, p. 233-243.

B. De Bonis, « Parcours de résilience entre la Grèce ancienne et la modernité. Prométhée dans l’oeuvre d’Henry Bauchau », dans M. Quaghebeur (dir.), Résilience et Modernité dans les littératures francophones, Bruxelles, Peter Lang, 2021, t. 2, p. 1105-1120.

B. De Bonis, Métamorphoses de l’image des Tartares dans la littérature européenne du XXe siècle, Bruxelles, Peter Lang, coll. « Documents pour l’Histoire des Francophonies/Europe », 2020, 384 p.

A. Soncini, F. Balestrieri, B. De Bonis, F. Funari (dir.), L’Europa in divenire. Cittadinanza, immaginari, lingua, cultura, Città di Castello, I libri di Emil, 2020, 378 p.

B. De Bonis, « Miti europei in divenire : Gengis Khan e Alessandro Magno nell’opera di Henry Bauchau e Hans Baumann », dans A. Soncini, F. Balestrieri, B. De Bonis, F. Funari (dir.), L’Europa in divenire. Cittadinanza, immaginari, lingua, cultura, Città di Castello, I libri di Emil, 2020, p. 121-140.

B. De Bonis, « Deianira senza dolo. Pierre Frayssinet e Michèle Fabien riscrivono le Trachinie », Acta Iassyensia Comparationis, n. 26 / 2, Rewriting & Reinterpretation, 2020, p. 311-323.

B. De Bonis et F. Funari (dir.), Interfrancophonies, n. 10, Réécriture, traduction et adaptation dans le théâtre belge de langue française, 2019, 132 p.

B. De Bonis et F. Funari, « Avant-propos », Interfrancophonies, n. 10, Réécriture, traduction et adaptation dans le théâtre belge de langue française, B. De Bonis et F. Funari (dir.), 2019, p. I-XII.

B. De Bonis, « Réécritures au féminin d’Œdipe roi dans le théâtre francophone. Cixous, Fabien, Harpman, Huston », Interfrancophonies, n. 10, Réécriture, traduction et adaptation dans le théâtre belge de langue française, B. De Bonis et F. Funari (dir.), 2019, p. 42-59.

B. De Bonis, « Michèle Fabien à l’ombre de Sophocle. Utopie et désenchantement d’une écriture feminine », dans M. Quaghebeur (dir.), Écritures de femmes en Belgique francophone après 1945, Bruxelles, Peter Lang, 2019, p. 213-231.

B. De Bonis, « Giovanni Pascoli, Myricae : "L’assiuolo" », dans G. M. Anselmi, L. Chines, V. Bernardi, A. Di Franco, A. Severi (dir.), Leggere i classici italiani : un’antologia, Bologna, Pàtron, 2019, p. 205-212.

B. De Bonis, « Œdipe n’est pas roi. La crise de la masculinité dans l’œuvre d’Henry Bauchau et de Michèle Fabien », European Drama and Performance Studies, n. 10, Masculinité et théâtre, S. Chaouche (dir.), 2018, p. 131-147.

B. De Bonis, « La génétique de Gengis Khan d’Henry Bauchau : héroïsme, résistance et sagesse », dans M. Quaghebeur (dir.), Sagesse et résistance dans les littératures francophones, Bruxelles, Peter Lang, 2018, p. 459-474.

B. De Bonis, « Dalla meraviglia alla nostalgia : Byrne, Calvino e Manganelli interpreti del Milione », Studii si Cercetari Filologice : Seria Limbi Romanice, n. 23, Merveilleux. Miraculeux. Fabuleux, 2018, p. 43-57.

B. De Bonis, « La letteratura belga ieri e oggi. La difficoltà della storia, la tentazione del mito », Griseldaonline, section Letterature del mondo oggi, 2016.

B. De Bonis, « Dalla paura dell’Altro alla sua idealizzazione. Il mito dei Tartari nella letteratura europea (1904-2011) », Griseldaonline, n. 25, Paura, 2015.

B. De Bonis et F. Funari (dir.), RILUNE. Revue des littératures européennes, n. 9, Visions de l’Orient, 2015, 144 p.

B. De Bonis et F. Funari, « Présentation », RILUNE. Revue des littératures européennes, n. 9, Visions de l’Orient, B. De Bonis et F. Funari (dir.), 2015, p. I-VII.

B. De Bonis, « "Ce Don Quichotte à rebours". Le mythe gengiskhanide dans Le mors aux dents de Vladimir Pozner », RILUNE. Revue des littératures européennes, n. 9, Visions de l’Orient, B, De Bonis et F. Funari (dir.), 2015, p. 90-99.

B. De Bonis, « La ricezione di Sofocle nel teatro di Michèle Fabien : Jocaste e Déjanire », Eikasmós, n. 26, 2015, p. 387-405.

B. De Bonis (trad.), « G. W. Bowersock. Lo straordinario, feroce Bentley », Ecdotica, n. 12, 2015, p. 157-166.

B. De Bonis, « Les Tartares et la destruction des frontières : variations sur le thème dans la littérature européenne du XXe siècle », Relais, n. 2, Frontières, A. Ajbour (dir.), 2014, p. 97-107.

B. De Bonis, « Gengis Khan : l’Histoire secrète des Mongols et sa réception au XXe siècle », Cahiers Bauchau, n. 5, Gengis Khan, M. Quaghebeur et J.-F. La Bouverie (dir.), 2013, p. 125-147.

B. De Bonis, « Manuscrits et illustrations », Cahiers Bauchau, n. 5, Gengis Khan, M. Quaghebeur et J.-F. La Bouverie (dir.), 2013, p. 8-18, 119-123.

B. De Bonis, « L’utopia del ricongiungimento degli estremi nella Jocaste di Michèle Fabien », Griseldaonline, n. 12, Estremi, 2012.

Voir en ligne :


Actualités