Presentation du projet de recherche - Partir/ revenir, comment penser le retour ? Philosophie, art et littérature Communication

Intervenant : Céline Flécheux (HDR)

INHA, Galerie Colbert, salle Pereisc
2 rue Vivienne ou 6 rue des petits champs Paris 2e

Alors que regarder l’horizon a longtemps suscité le désir de partir pour se lancer à la découverte de nouveaux mondes, qu’en est-il du voyage retour ? Entre partir et revenir, le chemin parcouru est-il identique ? Après avoir passé plus de quinze ans à travailler sur la notion d’horizon du point de vue philosophique, esthétique et artistique, ressaisir le regard rétrospectif de celui qui se retourne sur le trajet parcouru s’est imposé dans ma recherche.

Le geste de revenir repose sur une asymétrie fondamentale avec le départ : non seulement le premier ne se superpose pas au second, mais il ne fait pas l’objet du même traitement. Les bibliothèques sont pleines de récits de voyages, de conquêtes de nouveaux territoires, d’aventures et de dépaysements multiples, mais peu évoquent le retour, qui fait figure d’angle mort du voyage, d’impensé par rapport au départ. Pourquoi le retour est-il si souvent mis à l’écart du récit de voyage ? En quoi fait-il problème ?

L’analyse du retour nous conduit aux sources de la littérature occidentale, instituée sur le récit d’un siège et d’un retour. L’Odyssée d’Homère scelle la base des problèmes fondamentaux : l’articulation retour/mémoire/oubli, la difficulté du récit, la reconnaissance de celui qui revient. Le retour pose la difficile question de l’altérité, de ce qui a changé au cours d’un long « détour » (le « retour de l’enfant prodigue » chez Kafka, Rilke, Rembrandt). Il génère des récits de récits, avec des enchevêtrements et des mises en abîme (dont témoigne la construction narrative complexe de l’Odyssée), des boucles plus ou moins larges, qui témoignent de l’activité de reprise de la pensée.

Si revenir, c’est s’accomplir, si revenir, c’est suivre le mouvement de la pensée (nostos et noos proviennent de la même racine grecque), nous nous demanderons ce qui fait fondamentalement retour dans le retour.

Actualités