De la distillation d’un théâtre humoriste dans un monde culturel perclus d’esprit de sérieux ou de comique ritualisé Article - 2024

Marie-Madeleine Mervant-Roux

Marie-Madeleine Mervant-Roux, « De la distillation d’un théâtre humoriste dans un monde culturel perclus d’esprit de sérieux ou de comique ritualisé  », Revue d’Histoire du Théâtre numérique, à paraître. 〈https://sht.asso.fr/revue/revue-histoire-du-theatre/〉

Résumé

L’article évoque l’expérience inusuelle proposée au public dans ce qui peut être décrit comme une « manière » originale de Jean-Pierre Vincent. Fondée sur la mémoire personnelle de six spectacles (Le Suicidé, 1984 ; Le Misanthrope, 1984 ; Le Faiseur de théâtre, 1987 ; On ne badine pas avec l’amour, 1988 ; Les Prétendants, 2003 ; Ubu roi, 2009), l’hypothèse de la libération progressive, chez ce metteur en scène, d’une « noire gaîté » capable d’activer intellectuellement des publics peu préparés à ce registre, a été confirmée et affinée par l’écoute méthodique d’enregistrements sonores de représentations.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités